Internet, l’eldorado des prospects ?

La liste de noms est souvent décriée et pourtant c’est la seule qui vous permettra de développer votre réseau sans jamais vous asphyxier.

Vous ne me croyez pas ? Laissez-moi vous expliquer pourquoi.

Internet et la manne des prospects

prospectLa mode actuelle veut que tout le monde se lance sur internet pour développer son activité. On entend de partout, internet, c’est l’idéal ! Vous avez plusieurs millions d’internautes à votre disposition ! C’est un marché presque illimité, pourquoi s’en priver !

Oui, cela est exact, le marché est très vaste. Mais vous êtes-vous déjà demandé combien vous étiez à pomper de la pompe internet ?

Combien êtes-vous à solliciter les mêmes personnes (ciblées dans votre discipline) en leur proposant les mêmes choses (ou presque) que vos concurrents ?

Oui, à un moment ou à un autre, il y a un phénomène de saturation qui se crée parce que les personnes qui naviguent sur internet bien qu’elles soient en nombre presque illimité voient toutes les offres quasi semblables de vous et de vos concurrents qui se répètent elles-aussi de manière quasi illimitées.

Vous ne me croyez pas ? Je vais vous le démontrer. Imaginez que toutes les personnes que vous recrutez fassent la même chose que vous sur internet (petites annonces gratuites ou payantes, sites vitrines de votre activité ou de vos produits, participation à des forums, création de blog…etc.).

Admettons qu’avec toutes ces techniques vous recrutiez 5 personnes par mois. Admettons aussi que les personnes que vous avez recruté appliquent les mêmes techniques que vous (duplication oblige) et qu’elles prospectent de la même façon que vous sur internet. Au début, cela fera donc 5 personnes qui navigueront sur internet déposant par ci par là des annonces, certaines créant des sites, d’autres des blogs…etc. Ces 5 personnes vont recruter elles-mêmes 5 autres personnes chacune. Cela fait donc 5×5= 25. Vingt-cinq personnes qui feront la même chose que vous et vos partenaires de première ligne. Vingt-cinq personnes qui utiliseront internet pour recruter avec les mêmes techniques. Ces 25 personnes vont donc recruter elles-mêmes 5 personnes chacune. Ce qui vous donnera 25×5=125. Cent vingt cinq personnes qui appliqueront la même méthode et qui utiliseront internet pour se développer et ainsi de suite.

Cela vous semble un cas d’école, et bien pas tant que cela finalement, parce que maintenant imaginez que tous vos concurrents fassent la même chose. Combien avez-vous de personnes sur internet à proposer le même concept à quelques différences près ? Des milliers !

Finalement la liste de nom, ce n’est pas si mal…

Vous voyez le hic. Je ne dis pas de ne pas utiliser internet, bien sûr, on ne peut pas aller contre son temps et internet permet beaucoup de choses. Mais il faut être conscient de tous les outils que l’on utilise et savoir faire la part des choses. C’est pour cela que quelque soit l’évolution de notre société la liste de noms ne risquera jamais de s’asphyxier. Chaque personne connait d’autres personnes dans son entourage. Des personnes variées et dont l’abord n’est parfois possible justement que par un contact personnel, par relation interposée. Ces contacts sont personnels et correspondent au plus profond à l’esprit du marketing de réseau. La preuve en est, avez-vous déjà essayé de vendre vos produits sur internet ? Est-ce que cela vous a rapporté de l’argent ? Je vous parie que pas grand-chose. Le marketing de réseau est fait pour vendre à son réseau relationnel au sens le plus large du terme. Les amis de vos amis et ainsi de suite. C’est là que vous développerez la meilleure relation de confiance. Il n’y a rien de plus précieux qu’une personne recommandée par une autre personne. Sur internet les relations sont froides, éphémères. Une grande méfiance règne et il faut du temps pour gagner la confiance des personnes. De plus avec la liste de noms, les risques de saturation sont quasiment impossibles à moins que toutes les personnes du pays soient recrutées par votre société.

Internet, liste de noms…Finalement du bon sens…

A mon sens, la meilleure solution pour ne pas être extrémiste ni dans un sens ni dans l’autre serait de faire un compromis entre les méthodes on-line et off-line. On gagnerait beaucoup à ne pas mettre au placard des méthodes qui ont fait et font encore leurs preuves comme la liste de noms (et le réseau relationnel) et à utiliser internet dans une mesure raisonnable. Le secret pour une meilleure efficacité en fin de compte pourrait bien être de combiner la technique du réseau relationnel (sans forcément parler de facebook) avec la puissance d’internet. La combinaison des deux sera peut être la méthode la plus puissante qui n’ai jamais été crée depuis la naissance du MLM

Et vous qu’en pensez-vous ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *